Le blog Patt'touch

Portrait qui touch' #3

Portrait qui touch' #3

Nous vous en parlions il y a quelques jours, Patt’touch lance officiellement sa nouvelle collaboration avec Petite Lucette. L’histoire de deux sœurs… tient, ça nous rappelle quelque chose…

Voici leur histoire 

Parlez-nous un peu vous et de votre enfance

Anaïs : Nous avons grandi au sein d’une grande famille à Paris. Je suis l’aînée de 5 et nous avons eu une enfance très heureuse et joyeuse. Je me rappelle entre autre que tous les étés lors de nos vacances en Bretagne, nous dessinions avec Clémence notre famille idéale, avec des enfants dont les tenues étaient choisies avec soin. Nous regardions les vêtements des enfants du catalogue La Redoute de notre grand-mère, et nous les redessinions sur nos enfants imaginaires.

Clémence : Bien sûr ! Nous étions inséparables, et très créatives. Nous construisions des maisons entières en papier avec tous les meubles et tous les petits détails. Ou bien nous inventions des romans sur les aventures d’une famille de poupées russes qui traversaient le monde. Pour ma part, Anaïs était ma meilleure amie et une compagne de jeux hors pair !

Clémence et Anais

A quel moment de vos vies avez-vous décidé de vous lancer dans l’aventure Petite Lucette ?

Anaïs : J’habite aux États-Unis depuis 12 ans, où j’ai eu mes trois filles. J’ai été assez étonnée de voir qu’il y avait une offre très pauvre de vêtements pour enfants jolis, un peu raffinés mais avec des détails sympas. Et à force d’avoir des compliments tous les jours sur la façon dont mes filles étaient habillées (les américains ne sont pas avares de compliments, c’est très agréable !), je me suis dit que je n’étais pas la seule à faire ce constat. J’ai donc demandé à Clémence de se joindre à moi pour lancer Petite Lucette afin de répondre à ce manque de mode enfant sur le marché américain.

Clémence : Quand Anais m’a parlé de son projet, je lui ai dit qu’elle était folle, que c’était bien trop ambitieux, et que nous n’avions pas les compétences. J’étais déjà très prise par mon travail de directrice artistique, avec en plus deux jeunes enfants à la maison. Mais elle a su me convaincre et pas un jour je ne regrette cette aventure, même si parfois je me dis que j’avais raison sur un point : c’était un projet fou !

Être sœurs et travailler ensemble, c’est comment ? Quel est votre quotidien quand on travaille sur deux continents différents ?

Anaïs : Je m’occupe du développement commercial de notre marque de vêtements Petite Lucette, de la relation clients, et du marketing. Cela correspond à ma formation et à mes expériences professionnelles. Mais en étant entrepreneuses, on est un peu obligées de toucher à tout ! Mes compétences étant très différentes de celles de Clémence, nous sommes extrêmement complémentaires dans notre travail.

Nous travaillons sur deux continents différents, il y en toujours une en train de travailler, quelque soit l’heure du jour ou de la nuit en fait ! Et lorsque nous avons des horaires en commun, nous les passons beaucoup sur Facetime et Whatsap, qui sont nos moyens de communication de prédilection ! Que ferions-nous sans la technologie ?!

Clémence : A cause du décalage horaire, nous n’avons que quelques heures en commun dans une journée pour se parler et régler certains problèmes ou détails. Ce qui peut être frustrant, ainsi que d’être toujours derrière un écran plutôt que côte à côte. Mais le bon côté, c’est que grâce aux salons où nous vendons nos collections de vêtements pour enfants, nous nous retrouvons régulièrement soit aux USA, soit en France. Et sans Petite Lucette nous aurions moins d’occasions de nous voir !  Nous nous sommes toujours extrêmement bien entendues, nous ne nous sommes que rarement disputées lorsque nous étions petites. Comme le précise Anaïs, nous sommes très complémentaires aussi. Chacune est assez indépendante dans son travail, même si nous nous entraidons beaucoup.

Patt'touch et petite lucette

Quelle est la particularité des collections Petite Lucette et quelles sont vos inspirations ?

Anaïs : Avant toute chose, nous avons crée Petite Lucette pour répondre à un besoin, le choix de vêtements pour bébés. Apporter le chic et le design français aux Etats Unis. Nous sommes toutes les deux mamans, et savons ce que les enfants aiment porter. Il faut que ce soit facile à enfiler, dans des matières douces et confortables, et que l’on puisse bouger et s’amuser dedans.

Clémence : Nous essayons d’avoir pour chaque collection de vêtements pour enfants une gamme de couleur unique et avec de la personnalité. Nous ne dessinons que des pièces que nous aimerions voir portées par nos enfants, et tout doit rester pratique et confortable en plus d’être joli. En effet, on sait bien qu’un enfant qui trouve qu’un vêtement gratte un peu ou le gêne ne voudra plus jamais le porter.
Nous faisons aussi très attention à la manière dont sont fabriqués nos vêtements bébé, les conditions de travail, la qualité des matières. Tous nos tissus sont certifiés Oeko-tex, et notre maille provient d’un atelier certifié Gots. Ce qui veut dire que tout est fait dans le respect de l’humain et de l’environnement.

Collaboration Petite Lucette Bao Patt'touch

Racontez-nous votre rencontre avec Julie & Olivia.

Clémence : Nous nous sommes rencontrées au salon Playtime à Paris, où nous présentions aux professionnels nos collections de vêtements pour enfants, deux fois par an. Nous avons rencontré le père de Julie et Olivia car il s’occupe de l’atelier de confection familial où Patt’touch fait fabriquer ses petits chaussons en cuir souple sur lesquels nous avons complètement craqués. Il nous a semblé évident que les styles de nos deux marques de mode enfantine se complétaient très bien.

Pourquoi cette collaboration avec Patt’touch ?

Anaïs : Nous avons tout de suite été séduites par cette histoire de sœurs bien entendu ! Et nous avons eu un véritable coup de cœur pour la qualité de leurs produits (chaussons bébé et maroquinerie). Nous avons alors eu l’envie de raconter une histoire à 4 mains : celle de l’élégance française, de la mode pour enfant et de la passion de notre métier.

Bernardin et Petite Lucette

Maintenant que vous connaissez Patt’touch, quel est votre modèle préféré ?

Anaïs : Mon gros coup de cœur se porte sur les petits chaussons Bella. En tant maman de trois filles, je suis fan de rose évidement. Et l’association du cuir souple et doux avec un cuir qui brille complètera parfaitement la tenue Petite Lucette d’une petite fille.

Clémence : Moi j’adore les petits chaussons fourrés pour l’hiver ! J’attends la version adulte !

Bella patt'touch

Quels sont vos projets futurs ?

Anaïs : Nous travaillons actuellement sur une collection capsule pour les mamans qui verra le jour en été 2019 ! Depuis nos toutes premières collections, nous avons eu beaucoup de demandes de mamans qui souhaitaient les mêmes pièces que celles du vestiaire des petites filles.

Clémence : Nous sommes très excitées par ce projet, nous aurons enfin l’occasion dont rêve toute femme de porter des vêtements que nous aurons imaginés !

Alors, que pensez-vous de cette superbe marque de vêtements pour enfants ? Retrouvez notre collaboration sur leur site internet ainsi que sur notre Eshop !

Les articles similaires

Laisser un commentaire